Bienvenue sur le site de la FNACA 27

    COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE L'EURE

    blason eure
 

Si vous êtes nés entre 1932 et 1944, vous avez peut-être participé à la guerre d'Algérie ou aux combats du Maroc et de la Tunisie entre 1952 et 1964. A ce titre, nous souhaitons vous faire connaître la F.N.A.C.A. ainsi que son action revendicative et sociale

beffroy evreux    Le Comité départemental des Anciens Combattants en Algérie Maroc et Tunisie de l'Eure  (FNACA27), est rattaché au siège social du comité National 37/39 rue des Gâtines -75020 Paris.

Fort de ses 1292  adhérents  au 31 août 2013  le comité Départemental est organisé en 14 comités locaux ou cantonaux, ils sont rattachés  au comité départemental, mais sont libres des actions menées.

 Association loi 1901 N° W27 1535 déclarée le 21 mai 1973    ( J.O du 29 mai 1973). 
Le siège social et   administratif : 3 bis résidence « La Lieuré »27480 Lyons la Forêt
Le secrétariat Général : 63 rue Saint Pierre 27220-Grossoeuvre
La Trésorerie : 63 rue Saint Pierre 27220- Grosseuvre
La FNACA adhère et siège  à l’ Union Française des Associations de Combattants et Victimes de Guerre (UFAC).et au niveau départementale Union Départementale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (UDAC).

 

Qui sommes nous ?

Historique de la fusion et de la naissance de la FNAA

L e 21 septembre 1958, 150 anciens combattants d'Afrique du Nord se retrouvent donc, à l'Hôtel Moderne à Paris, pour prendre part au tout premier Congrès de notre fédération, le Congrès d'unification.

D'emblée, la Fédération pose les fondements de son action et exprime avec force sa volonté de demeurer "respectueuse des idées de chacun et indépendante à l'égard des partis politiques comme à l'égard des pouvoirs publics".

SERVAN-SCHREIBER Jean-jacques  -Sous la présidence de Jean-Jacques Servan-Schreiber, les congressistes définissent les grandes orientations à venir, mettant un accent particulier sur l'importance de défendre les droits des anciens combattants d'Algérie. Parmi les différentes motions de ce programme, figurait déjà l'indispensable reconnaissance de leur participation à une guerre en Afrique du Nord, reconnaissance passant par l'obtention de la carte du combattant pour tous les soldats ayant servis en Algérie. Au delà de la défense de leurs droits, ces anciens combattants pointent également avec vigueur leur souhait de trouver une solution pacifique au problème algérien. La paix  car, comme le soulignait  Georges Mattei, alors secrétaire du bureau du groupement de rappelés et Maintenus, "A l'affreux dialogue du terrorisme et de la torture, à ces deux jeunesses qui se détruisent et se ferment, il faut opposer l'idée de la paix, afin que s'établissent des liens indissolubles d'amitié entre Français et Algériens.

Au soir du 21 septembre, le projet de programme est adopté et le premier bureau national est élu, signant la naissance officielle de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, dont la présidence est confiée à Jean-Jacques Servan-Schreiber.

Lors du IVème Congrès de Noisy-le-Sec les 30 et 31 mars 1963, les décisions qui y seront prises vont marquer un véritable nouveau départ pour la Fédération. Car si comme depuis déjà 5 ans, l'attribution de la carte du combattant pour tous militaires ayant été appelés à servir en Algérie, s'inscrit au coeur des revendications des congressistes, ce congrès s'impose avant tout comme celui au cours duquel la Fédération Nationale des Anciens d'Algérie (FNAA) change de nom et devient la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie (FNACA). logo_fnaca_trans_128X128

 

Depuis avril 1962 un million de pieds-noirs avaient rejoint la métropole et, de ce fait, le terme"d'anciens d'Algérie" était ambigu car pour l'opinion publique, il n'évoquait pas les anciens appelés ou rappelés mais les rapatriés d'Algérie.

Crée en pleine guerre d’Algérie, le 21 septembre 1958, notre Fédération est l’association spécifique des anciens combattants en Afrique du Nord.
Comme le stipule l’article 2 de nos statuts, elle est indépendante à l’égard des pouvoirs publics et de tout parti politique.

 

   NOS OBJECTIFS.

Agir en faveur de la paix, en commémorant chaque année le 19 mars 1962 date officielle du "cessez-le-feu " en Algérie, ayant permis de mettre fin  à la guerre d'Algérie, la mémoire des militaires - nos camarades- "Morts pour la France" et celle de toutes les victimes civiles de cette guerre.

De façon permanente et concertée elle intervient pour les droits matériels juridiques et moraux, des Anciens Combattants qu'ils soient reconnus et respectés. Son action  départementale et Nationale a été bénéfique puisque par sa mobilisation, elle a permis en 1999 que cette "Guerre" soit reconnue officiellement par la Nation et que la qualité d'ancien combattant soit accordée depuis juillet 2004, à tous ceux qui ont séjourné au moins quatre mois en Algérie, Maroc et Tunisie.

Elle s'active afin de renforcer les liens de camaraderie, de solidarité nés pendant cette guerre. Elle soutient moralement et matériellement les veuves de nos camarades disparus et défend leurs droits. Elle développe un important travail de mémoire, en direction des jeunes lycéens, étudiants, et de la populations pour que nos témoignages servent aux futures générations et pour que ne se reproduise plus jamais un tel gâchis humain.

NOTRE PRÉSENTATION

Membre de l'Union Française des associations d' Anciens Combattants (UFAC) la FNACA de l'EURE siège au sein des instances de l'Office Nationale des Anciens Combattants (ONAC) du département avec lequel elle a signé une convention, elle occupe une place importante  au sein de l' Union Départementale des Associations d' Anciens Combattant (UDAC) de l'EURE elle y assume des responsabilités. Par son intervention elle a obtenue depuis Mars 2003, l'inauguration du Mémorial départemental du cimetière Saint Louis à Evreux en mémoire de nos disparus (170 morts pour la France recensés dans le département).

 -Notre fédération regroupe à fin août 2013 : 335 883 adhérents à jour de leur cotisation, et rassemblés dans 3560 comités locaux et cantonaux.